À partir de quelle quantité d’alcool est-on alcoolique ?

0
141
touchée par l’alcoolisme

Selon les statistiques, la population masculine est la plus souvent touchée par l’alcoolisme. Il y a toutefois certaines femmes qui ont également cette addiction. Il faut tout de même savoir qu’il y a une certaine limite de la quantité d’alcool qui détermine si une personne est alcoolique ou non. Voici tout ce dont vous devez savoir à ce sujet.

Les critères qui marquent l’alcoolodépendance

Ce n’est pas toutes les personnes qui boivent qui sont alcooliques ou alcoolodépendantes. En effet, il y a ceux qui boivent souvent du vin durant le déjeuner ou comme apéritif. Cela ne veut pas dire que des gens sont alcooliques. Les signes qui montrent qu’une personne est alcoolique sont ;

  • une consommation régulière et chronique de boisson alcoolique,
  • une plus grande tolérance à l’alcool,
  • non support de la sensation de manque d’alcool et présence de malaises.

Les causes de cet alcoolisme peuvent être sur le plan personnel, professionnel et aussi émotionnel. Il suffit de voir le site pour en savoir plus. Les personnes veulent notamment se cacher dans les effets positifs temporaires de l’alcool pour oublier leur problème. Toutefois, comme pour les adolescents, l’alcool et les fêtes font partie des plaisirs de la vie.

La limite de la quantité d’alcool à observer pour ne pas être alcoolique

Quelle est la limite de la quantité d’alcool qui détermine si une personne est alcoolique ou non ? Une personne qui boit tous les jours ne sera pas toujours considérée comme étant alcoolique. Une femme alcoolique prend plus de deux verres standards par jour. Pour l’homme, ce sera au-delà de trois verres par jour qu’il sera considéré comme alcoolique.

Les études montrent en effet qu’une femme et un ado tiennent souvent mal l’alcool par rapport aux hommes. C’est pour cela qu’il y a une différence. À cette limite s’ajoutent la consommation fréquente et le besoin de boire à chaque fois, pour être un alcoolique.

Les solutions pour remédier à l’alcoolisme

Si vous êtes alcoolique, il y a différents moyens qui peuvent vous aider à arrêter la consommation d’alcool.

remédier à l’alcoolisme

Suivre des programmes auprès des instituts spécialisés

Il y a en effet des instituts qui vous proposent des programmes efficaces contre l’alcoolisme. Les programmes se divisent sous plusieurs séances afin d’aider les personnes alcooliques. C’est notamment le cas pour l’Institut Adios, qui propose un programme d’aide à l’addiction.

Les réunions d’alcooliques anonymes

Les réunions d’alcooliques anonymes permettent également de combattre cette addiction. En effet, il n’y a rien de mieux que d’exprimer et de parler de ce que l’on ressent à des personnes qui ne peuvent que nous comprendre. En plus de cela, ces genres de réunions sont gratuits. Il faut juste du courage et de la volonté pour assumer votre addiction.

Voir un addictologue ou un psychiatre

Dans le pire des cas, vous pouvez voir un médecin traitant dans le domaine pour vous aider à faire un sevrage. Ce dernier doit être plus ou moins progressif en fonction de l’ampleur de votre addiction. Il y a des addictologues qui peuvent aider dans le domaine, mais vous pouvez aussi consulter un psychiatre.

La limite de la quantité d’alcool pour une personne alcoolique se fixe donc aux alentours de trois verres, mais avec une consommation régulière, voire tous les jours. Une personne alcoolique présente quand même d’autres critères à prendre en compte.