Méthode TIPI : une façon efficace de vous libérer de vos peurs ?

0
545
Présentation de la méthode TIPI

La méthode TIPI remplace les longues et fréquentes séances de thérapie censées libérer des émotions négatives comme la peur. En quelques minutes, le patient procède à une sorte de ménage intérieur lui permettant de venir à bout des facteurs de blocage.

Résultat, il arrive à se contrôler durant les situations auparavant impossibles à gérer. Est-ce que la méthode TIPI marche sur tout le monde ? Cet article vous révèle la réponse.

Présentation de la méthode TIPI

TIPI est l’acronyme de Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes. C’est une méthode de lutte contre les émotions négatives, découverte par Luc Nicon dans les années 2000. À cette époque, il exerçait le métier de conseiller pédagogique et de formateur.

Durant l’un de ses cours, il avait demandé à un élève dans un état de stress de décrire ses émotions négatives. La jeune personne s’était alors exécutée. Au bout de quelques instants, il s’était senti mieux. Il était devenu calme et apaisé.

Luc Nicon avait décidé de nommer cette technique la méthode TIPI, après avoir effectué des recherches. Il avait mené une étude sur des groupes de personnes souffrant de dépression, de phobie, d’angoisse et d’irritabilité.

Il s’était penché sur les sensations physiques générées par les émotions négatives. Grâce à des stratégies, il était parvenu à les transformer en émotions positives à l’origine du sentiment de bien-être.

Principes de la méthode TIPI

Principes de la méthode TIPI

Les manifestations de la peur

Les émotions négatives sont intimement liées à la peur. Cette dernière se manifeste par du stress, des mains moites, de la colère, des bouffées de chaleur, des palpitations ou encore des angoisses. Cette liste est non exhaustive.

À noter que chaque personne traduit sa peur par des signes différents. Ces derniers représentent des facteurs de blocage empêchant de vivre pleinement leur vie. Ils handicapent leur quotidien.

Par exemple, vous craignez de conduire une voiture depuis cet accident. Diverses sensations physiques refont surface lorsque vous essayez de prendre votre courage à deux mains, comme le stress et la palpitation.

Pour y remédier, les victimes ont recours à des techniques personnelles pour se détendre et s’apaiser. Elles sont définies comme des stratégies de l’intellect.

L’inconvénient, ces solutions ne sont pas durables. Ces personnes replongent dans leurs émotions négatives lorsqu’elles font de nouveau face au problème.

La méthode TIPI pour se libérer de la peur

La peur est un fléau pouvant toucher plusieurs domaines de la vie, notamment le côté social et professionnel. Par exemple, vous craignez les conflits, l’insécurité ou de vous retrouver seul.

Vous avez aussi peut-être peur de prendre la parole en public ou de lutter pour vos intérêts. Quasiment tout le monde possède un problème qu’il est incapable de venir à bout, tellement la peur est ancrée dans les cellules.

C’est là qu’intervient la méthode TIPI, une technique de régulation émotionnelle. Cette stratégie consiste à désactiver la peur. Tout le monde en est capable.

Cette méthode s’intéresse plus aux ressentis physiques qu’intellect, pour résoudre les problèmes d’émotions.

Les cibles de la méthode TIPI

Les personnes concernées

Quasiment tout le monde peut consulter un thérapeute et réaliser une séance basée sur la méthode TIPI. Ce sont les personnes présentant des difficultés émotionnelles qui sont les premières cibles de la technique de cette thérapie brève.

Il est possible que vous ignoriez si vous faites face à une anomalie pouvant être traitée par la méthode TIPI.

Voici des signes qui doivent vous alerter :

  • Le stress et l’anxiété : ces sentiments négatifs peuvent résulter de chocs traumatiques ou émotionnels ;
  • La dépression : c’est une sensation négative se manifestant par divers symptômes tels que la fatigue émotionnelle, la déception ou encore l’amertume ;
  • La phobie : la phobie est une peur inexpliquée pour un objet, une personne ou un fait ;
  • La panique, la colère et la violence : vous vous emportez facilement devant une situation particulière.

Ces problèmes ont un point commun : ils sont liés à la peur. La méthode TIPI vous apprend à les gérer.

Le moment opportun pour consulter

Il est important de prendre les mesures nécessaires lorsque vous constatez des signes liés aux difficultés émotionnelles. Sans prise d’initiative, ils provoquent des troubles du sommeil, des troubles alimentaires, des sentiments de blocage ou encore des crises de panique.

La victime ressent un mal-être ayant impact sur son quotidien. Elle perd la motivation. Elle n’a pas beaucoup envie d’entreprendre ses activités. Elle se frustre facilement. Sa fonction de régulation émotionnelle ne fonctionne plus correctement.

C’est dans ces types de situations qu’il est recommandé d’avoir recours à la méthode TIPI avec l’aide d’un thérapeute.

cibles de la méthode TIPI

La méthode TIPI en quatre étapes

Étape 1 : définir l’émotion négative

La première étape consiste à définir un cas-type qui développe un mal-être en vous. Cela peut être une phobie, la peur de conduire ou encore une crainte d’entrer en conflit.

Définissez les émotions qui surviennent lorsque vous faites à cette situation, notamment du stress, de l’angoisse ou des palpitations. Elles impactent sur votre comportement. Vous êtes paniqué, vous vous mettez en colère ou vous êtes agité. Parlez-en avec votre thérapeute.

Vous tentez alors d’en venir à bout par vos propres moyens étant donné votre nature intellect. Le problème, résister à un mal-être épuise. La méthode TIPI vous invite à les affronter au lieu de les fuir.

Étape 2 : se concentrer sur les sensations physiques négatives

Ce dont vous allez faire, c’est de fermer les yeux. Cela va vous permettre de bien vous concentrer sur la méthode TIPI, et non sur les évènements extérieurs.

Focalisez-vous sur votre corps, en l’occurrence sur les sens. Imaginez-vous être la situation difficile à gérer. Identifiez les sensations que vous ressentez à ce moment : des palpitations, de l’angoisse, de la frustration ou une difficulté à respirer. Précisez si vous ressentez une douleur dans le dos ou le ventre.

Dans cette situation, la nature intellect domine moins. Vous ne cherchez plus à trouver une solution pour vous apaiser.

Étape 3 : accepter et affronter les sensations

Les yeux fermés, vous continuez de décrire les ressentis physiques à votre thérapeute. Une partie d’entre eux semblent envahir le corps, tandis que le reste s’estompe progressivement.

Ce processus est normal. Ce dont il vous est demandé de faire est de les accepter, sans les gérer ou les chasser. Il est important de lâcher prise.

Vous êtes en train d’associer la nature intellect et le sensoriel.

Étape 4 : patienter jusqu’à l’apaisement

Vous entrez dans une situation d’apaisement après avoir parlé des ressentis physiques. Ces derniers disparaissent progressivement pour laisser place au calme et à la détente.

En moyenne, il faut entre 10 à 30 secondes pour que l’esprit revienne au calme. Certaines personnes victimes d’un blocage émotionnel intense peuvent dépasser ce délai.

La durée d’une séance

Une séance axée sur la méthode TIPI dure entre quelques minutes à une heure. Une thérapie se penche sur une seule problématique. Il va falloir en effectuer d’autres pour en résoudre plusieurs.