Comment faire une rééducation visuelle ?

0
64
faire une rééducation visuelle

Porter des lunettes ou des lentilles ne rectifie pas toutes les pathologies visuelles. En travaillant devant un écran régulièrement, les muscles autour des yeux perdent en efficacité. Les troubles visuels comme avoir mal aux yeux, sentir de la fatigue au niveau des yeux peuvent s’atténuer en pratiquant quelques exercices faits maison.

La gym oculaire, par exemple, est un exercice tonifiant et relaxant pour les muscles des yeux. Toutes ces pratiques figurent parmi la rééducation ou réadaptation visuelle. Découvrez dans quels cas est-elle indispensable? Et quel type de rééducation visuelle peut-on réaliser ?

Une rééducation visuelle : dans quels cas ?

Tout le monde peut faire une rééducation visuelle. Mais généralement, il existe trois principaux cas qui font objet à cet exercice.

Le strabisme chez l’enfant

Héréditaire, provoqué par la faiblesse d’un muscle oculaire ou apparu suite à un astigmatisme, le strabisme fait partie des troubles visuels. Il est constaté surtout chez les enfants à l’âge de moins de 6 ans. Comme symptôme, il génère une déformation des yeux provoquant une double vision. Ce qui pourra causer une perte de vision en trois dimensions. Une réadaptation visuelle garantira une acuité visuelle identique tout en faisant exercer l’œil malade.

La fatigue visuelle chez les adultes

Elle est généralement causée par une exposition durable des yeux à l’écran. D’autres raisons comme une conduite de longue durée, des complications liées à une pathologie visuelle peuvent être aussi à l’origine de la fatigue visuelle.

Il faut savoir que l’usage de manière excessive des yeux peut conduire à des troubles visuels. Nombreux sont les symptômes : une décadence de résistance aux contrastes, une détérioration du champ visuel, un sentiment d’hallucination ou des maux de tête.

Pour corriger ces pathologies visuelles, une rééducation visuelle est vivement recommandée. Vous pouvez cliquer ici pour en savoir plus.

rééducation visuelle

Détérioration maculaire liée à l’âge

Les personnes ayant atteint un certain âge ont souvent des troubles visuels. La dégénérescence maculaire impacte directement la vision centrale. Dans ce genre de cas, la réadaptation visuelle a pour objectif d’améliorer la vision en périphérie.

Quelques exercices de rééducation visuelle

Rectifier les troubles visuels nécessite parfois la réalisation d’un simple exercice. Voici 3 exercices de réadaptation visuelle faciles à faire chez soi.

Rééduquer les yeux avec du crayon

Après avoir passé du temps devant un écran ou après une lecture, cet exercice est nécessaire. Il a pour but de renforcer les muscles intervenant lors des mouvements oculaires.

Pour ce faire, mettez votre index ou un crayon en face, idéalement à hauteur de vos yeux, et fixez-le du regard. En même temps, expirez et déplacez-le près de votre nez. Ensuite, en inspirant, repoussez-le un peu plus loin toujours en le regardant.

Faites cet exercice 25 fois à la même cadence de votre respiration.

Faire disparaître la fatigue oculaire à l’aide du signe de l’infini

Retracez à maintes reprises le signe de l’infini à l’aide de vos yeux. Il faut les garder ouverts, apaisés avec la tête fixe.

Activer les glandes lacrymales en clignant des yeux

En regardant en permanence l’écran, les yeux sont fatigués. Pour cela, installez-vous confortablement et tiquez des yeux pendant une trentaine de secondes tout en accentuant le mouvement.