Défibrillateur en entreprise : comment garantir la santé de ses salariés ?

0
72
Défibrillateur en entreprise

Avec 50 000 décès chaque année, l’accident cardio-vasculaire reste la première cause de mortalité en France. Indétectable, il touche tous les âges, sans distinction. Or, lorsqu’il survient, l’élément déterminant pour la victime reste la rapidité d’intervention de l’entourage immédiat. Voilà pourquoi, il existe aujourd’hui différentes solutions pour installer un défibrillateur en entreprise afin de garantir la santé des salariés. En bref, voici donc un petit guide complet pour vous armer face à ce risque permanent.

Préserver la santé de ses salariés

En entreprise, la présence un défibrillateur est une obligation légale depuis le décret du 16 août 2010. En effet, le code du travail prévoit que le chef d’entreprise a pour obligation de préserver la santé de ses collaborateurs. C’est la raison pour laquelle, il ne faudra pas hésiter à vous tourner vers le site https://www.defibril.fr/ pour choisir entre ces deux options.

  • Un défibrillateur entièrement automatique
    Le défibrillateur entièrement automatique est un appareil qui détecte automatiquement si la personne a besoin d’un choc électrique ou non. Si c’est le cas, alors c’est elle qui procédera aux chocs électriques pour réanimer la victime. C’est un système extrêmement simple et qui ne sollicite que très peu l’entourage immédiat de la victime.
  • Un défibrillateur semi-automatique
    Le défibrillateur semi-automatique, autrement appelé DSA, est généralement le plus courant. Là encore, c’est la machine qui détecte si la personne a besoin d’un choc électrique. En revanche, c’est une personne qui devra appuyer sur le bouton pour déclencher le système et la décharge.

Un accompagnement sur-mesure

Il faut savoir que l’installation d’un défibrillateur en entreprise nécessite forcément d’assurer une maintenance. C’est d’ailleurs le gros point noir actuellement puisque que 35% de ces appareils ne sont pas ou mal entretenus. C’est la raison pour laquelle, vous aurez tout intérêt à vous tourner vers des spécialistes en la matière pour vous assurer d’une prestation complète et de qualité. Outre la maintenance, ils vous proposent également une formation d’initiation d’une durée d’environ 1 h 30 pour 12 personnes.

C’est une formation pratique qui aura pour but d’apprendre les gestes de base en cas de réanimation cardio-pulmonaire. Par ailleurs, les participants seront amenés à essayer le défibrillateur, que ce soit un défibrillateur semi-automatique ou un défibrillateur automatique. Le but étant évidemment de pouvoir accélérer la prise en charge d’une victime avant l’intervention du SAMU ou des pompiers. En effet, il faut savoir qu’il ne faut que 4 minutes pour que des séquelles irréversibles soient causées au cerveau s’il n’y a pas eu de massage cardiaque en amont.

Opter pour la location longue durée

Plutôt que de faire l’acquisition définitive d’un défibrillateur en entreprise, rien de tel que d’opter pour la location longue durée. Non seulement cela réduit les coûts, mais surtout, ça vous permet d’y inclure la maintenance, absolument nécessaire au bon état de marche du système. De 48 à 60 mois, c’est une formule idéale pour vous équiper.

Par ailleurs, sachez qu’une équipe est à votre disposition pour une assistance 365 jours par an avec une maintenance professionnelle régulière qui inclut les visites sur site. Ainsi, vous n’entamez pas votre trésorerie, mais vous assurez toujours la sécurité de vos salariés en cas de risque cardiaque. Simple et pratique, c’est le moyen le plus adapté au TPE et aux PME qui souhaitent s’équiper pour faire face à l’inattendu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here