Quel lubrifiant choisir ?

0
92
Quel lubrifiant choisir

Un problème de lubrification naturelle peut survenir au cours des masturbations et des rapports sexuels. C’est pourquoi de nombreuses personnes utilisent des lubrifiants pour passer un moment de plaisir. Cependant, le choix de ce dernier n’est pas anodin et doit se faire en fonction de son usage.

Pour jouer avec des sex toys

Actuellement, beaucoup se masturbent avec un accessoire sexuel, autrement dit, un sex toy, en utilisant des lubrifiants. Bien qu’il existe des sex toys en verre, en bois, en plastique et en métal, la plupart des sex toys sont en silicone.

C’est pourquoi le mieux serait d’utiliser un lubrifiant fait à base d’eau. De plus, ce dernier ne présente aucun risque, peu importe le matériau avec lequel votre accessoire sexuel est fait. Il ne tâche pas, ne colle pas et est facile à laver.

Toutefois, il est aussi possible d’utiliser des lubrifiants à base d’huile pour les sex toys, excepté ceux qui sont faits en latex.

Il est important de mentionner que l’usage d’un lubrifiant à base de silicone sur un objet en silicone est à éviter. En effet, ce dernier pourrait coller pour toujours et le silicone peut finir par s’effriter.

Pour un rapport vaginal

Lorsqu’il s’agit d’un rapport vaginal, il n’y a pas mieux qu’un lubrifiant à base d’eau. Étant donné qu’il respecte le pH physiologique de la muqueuse vulvo-vaginale, il permettra au couple d’avoir un rapport sexuel confortable. De plus, il limite les sécrétions insuffisantes chez la femme.

Pour jouer avec des sex toys

Actuellement, la plupart des lubrifiants à base d’eau sont composés d’acide hyaluronique ou encore d’aloe vera. De ce fait, il permet une hydratation durable.

Pour un rapport annal

Pour un rapport annal (entre les gais), rien ne lubrifie mieux qu’un lubrifiant en silicone. Comme il est visqueux et plus épais, il n’est pas facilement absorbé par la peau. Ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire d’arrêter ce que vous faites pour vous en remettre au bout de quelques minutes. En revanche, il n’est pas interdit d’utiliser des lubrifiants à base d’huile.

Pour la sodomie, il est strictement déconseillé d’utiliser un lubrifiant à base d’eau. En effet, l’anus n’est pas assez lubrifié naturellement. Donc l’eau ne peut pas suffire pour hydrater cette partie et faciliter les pénétrations.

Pour un massage

Il arrive parfois qu’un massage ne soit pas juste massage et peut aller bien au-delà. Dans ces cas-là, il serait préférable d’utiliser des lubrifiants à base d’huile qui peuvent aussi servir d’huile de massage.

Ce type de lubrifiant peut être enrichi de beurre de karité, d’huile d’amande ou de tournesol. Lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, cela provoque une sensation agréable. En effet, la peau est à la fois hydratée, nourrie et parfumée.

Pour un massage, il faut éviter les lubrifiants en silicone compte tenu de sa viscosité. Par contre, les lubrifiants à base d’eau feraient l’affaire. Il est très hydratant pour la peau et est facile à nettoyer. En plus de cela, il ne risque pas de tâcher les draps du lit ainsi que le canapé après le massage.