Comment prendre une décision facilement ?

0
779
prendre une décision facilement

Une lourde responsabilité à laquelle une personne lambda ou un dirigeant d’entreprise consiste à prendre une décision. Au moment de faire un choix, des questions se posent, laissant place à l’hésitation.

Selon l’ampleur de la décision à prendre, il est même possible que le stress vous envahisse. Comment faire pour prendre une décision plus facilement ? Voici les meilleurs conseils à suivre et à appliquer aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle.

Penser positivement quant au fait de faire un choix

De nombreuses personnes ont tendance à voir le mauvais côté lorsqu’ils vont prendre une décision, quitte à se poser les mauvaises questions. « Et si ce n’était pas le bon choix ? », « Et si jamais je me trompe ? » Voilà des pensées qui influent négativement sur votre prise de décision.

Au lieu de toujours envisager le pire, célébrez le fait que vous avez le choix et que vous avez la possibilité de définir l’issue à prendre. Une décision à prendre représente, souvent, une progression dans votre vie, c’est-à-dire que vous ne stagnerez pas dans une même situation.

Ainsi, chassez les mauvaises questions de votre pensée et pensez aux opportunités qui vous seront offertes face à cette prise de décision. Considérez chaque choix à faire comme une victoire personnelle et un honneur.

Se projeter sur le long terme

Afin de vous aider à prendre sereinement une décision, vous devez penser aux répercussions de votre choix sur le long terme. En effet, s’il s’agit d’une décision importante, il est conseillé de prendre du recul et d’anticiper ses conséquences sur votre vie future.

Anticiper sur le court terme n’est pas mauvais, mais vous devez le faire en fonction de l’ampleur de la décision à prendre. Déménager, s’engager avec une personne, acheter une nouvelle maison, ces choix vont changer votre vie et vous devez imaginer leur conséquence sur plusieurs années.

Se projeter sur le long terme

Ne pas avoir peur de prendre des mauvaises décisions

Si vous apprenez à relativiser, vous saurez tirer profit des mauvaises décisions. « Sois je gagne, sois j’apprends ». Cet adage vous aide à vous retirer la pression et la peur de prendre une décision qui pourrait ne pas être la bonne.

En effet, souvent, vous avez deux options lorsque vous allez prendre une décision. D’une manière logique, l’une est la bonne, et l’autre, non. Au lieu de vous tracasser à essayer de deviner laquelle est l’idéale, dites-vous que vous en tirerez profit quelle que soit la décision que vous prendrez. Si c’est la bonne, ce sera tant mieux pour vous. Si jamais votre choix n’est pas celui auquel vous vous attendiez, dites-vous que c’est de l’expérience accumulée pour votre vie future.

Décider à la courte paille

Ce conseil peut sembler peu rationnel et insoucieux, mais il peut grandement vous aider dans les moments d’hésitation. La méthode consiste à prendre une décision en laissant le hasard agir. Ecrivez chaque choix qui s’offre à vous dans un bout de papier que vous plierez et que vous tirerez au sort à l’aveugle.

Celui qui ressortira de votre tirage sera le choix que vous suivrez. Ainsi, vous vous libérez de la responsabilité du choix, puisque ce dernier s’est fait au hasard. Vous devez, néanmoins, respecter la décision qui sera prise sans la remettre en question.

Ne pas limiter ses choix

La plupart du temps, lorsque vous avez une décision à prendre, vous limitez le champ des possibilités à deux options. N’avez-vous jamais imaginé à creuser davantage pour proposer d’autres alternatives qui pourraient être le bon compromis ?

Par exemple, vous êtes face à un dilemme entre démissionner et suivre votre conjoint(e) qui a obtenu une affectation à des centaines de kilomètres, ou garder votre travail et vivre séparément et ne se voir que les week-ends. Envisagez la possibilité de demander une affectation dans la région ou votre conjoint(e) va travailler ou dans les alentours afin de réduire la distance sans devoir vous séparer.

Conclusion

Au final, il n’est jamais facile de prendre une décision, surtout si elle aura de grandes conséquences dans votre vie future. Néanmoins, rappelez-vous que l’hésitation est un obstacle et c’est en prenant de mauvaises décisions que l’on apprend à prendre les bonnes.