La méditation de pleine conscience ou mindfulness

0
90
méditation de pleine conscience ou mindfulness

La méditation en pleine conscience est différente de la méditation transcendantale. Le mindfulness a pour principe de vous maintenir éveillé dans le présent par votre respiration et même par l’autosuggestion. Elle a pour but de réduire votre stress.

Les bienfaits de la méditation en pleine conscience

La méditation en pleine conscience offre de nombreux avantages. En premier lieu, pratiquer cet éveil mental peut augmenter vos ressentis positifs. Comme elle se concentre plus sur le moment présent, vous allez vous focaliser sur les sensations physiques du moment. Vous prendrez ainsi conscience de votre respiration.

Ce type de méditation peut vous faire du bien mentalement. Vous ne serez plus tiraillé entre les regrets du passé et le stress du futur. La majorité des gens sur terre sont des boules de nerfs ambulantes. En effet, selon une étude belge, près de 400 jeunes montreraient des signes de dépression, d’anxiété. Souvent, ils sont oppressés par leurs études et par la peur de l’échec. En se concentrant sur la respiration, le stress et le mal-être peuvent disparaître.

Ce traitement de pleine conscience stimule le cerveau. Cet organe est en fait un gros muscle qui a besoin de stimulation et parfois de repos. Si on l’entraîne à ne ressentir que du stress et de la peur, ses capacités de mémorisation, de concentration et d’anticipation ne seront plus fonctionnelles.

Afin d’y remédier, la pratique du mindfulness peut l’aider. Il a été vérifié que cette méditation permet à une personne de rester concentrée longtemps sur un travail pendant un temps indéterminé. Par ailleurs, on peut facilement transformer la routine quotidienne en nouveauté.

méditation en pleine conscience

Éveiller le cerveau

Notre cerveau a toujours besoin de nouveauté pour être suffisamment boosté. Parfois, les situations de la vie entraînent le cerveau à basculer vers une routine pesante. Cependant, grâce à une pratique quasi quotidienne de méditation en pleine conscience, les ressentis du corps et la capacité à porter l’attention sur la vie peuvent changer la donne. Dans la même foulée, la méditation permet de canaliser les émotions chez certaines personnes hypersensibles.

La méditation de pleine conscience améliore la santé physique. En vérité, il n’y a pas que l’aspect psychologique qui en bénéficie. En fait, lorsque le mental se porte bien, votre corps vous le fait savoir. Le corps humain est une machine complexe et à la fois fascinante. Il y a une profonde synergie entre le cerveau et le reste du corps. À cet effet, la méditation en pleine conscience permet d’atténuer les TOC ou troubles obsessionnels compulsifs.

Ce genre de pathologie se manifeste chez les personnes ayant des difficultés à lâche prise sur un sentiment ou un comportement. Lorsqu’on entre en communion avec soi-même et ses propres ressentis, on arrive mieux à déterminer les émotions parasitées des ondes positives.

Travailler son système immunitaire

En outre, la méditation en pleine conscience améliore grandement le système immunitaire. Saviez-vous ce qui fragilise vos défenses immunitaires ? C’est le stress. Selon diverses études menées par de grands chercheurs, les personnes qui suivent des traitements médicamenteux pour renforcer leur système immunitaire sont susceptibles d’en prendre à vie. Par contre, ceux qui pratiquent le mindfulness et qui suivent un régime sain ont un système immunitaire très développé.

En somme, la méditation de pleine conscience est bénéfique pour la santé mentale et physique. Par la suite, nous allons vous apprendre à mieux méditer.

Faire de la méditation de pleine conscience

De la théorie à la pratique

Faire de la méditation de pleine conscience peut se faire à n’importe quel moment et à n’importe quelle heure de la journée. Vous pouvez effectivement le pratiquer en marchant, au bureau, en faisant la cuisine et même assis dans un parc. L’essentiel est de trouver un endroit relativement tranquille où vous êtes sûr de ne pas être dérangé. Vous pouvez le faire en ayant les yeux ouverts ou fermés.

Étape 1 :

Commencez par des respirations profondes. Sentez l’air entrer dans vos poumons et sortir par votre nez. Si vous avez les yeux ouverts, regardez ce qui se passe autour de vous et portez attention à ce que votre esprit est en train de diffuser comme pensées. Si vous avez les yeux fermés, pensez à un évènement positif et remémorez-vous l’état dans lequel vous étiez. Puis, transposez-le dans le moment présent.

Étape 2 :

Vous pouvez également porter votre attention sur les différents bruits ou sons qui vous entourent. Si jamais des pensées négatives parasitent votre esprit, ne les alimentez pas par des émotions.

En bref, ne vous y raccrochez pas. Laissez-les passer comme un film. Tôt ou tard ils finiront par disparaître. L’essentiel dans ce processus est de se concentrer uniquement sur le présent, sur ce que vous faites maintenant.